Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 11:31

N'oubliez pas : il y aura à boire et à manger sur tous les lieux du festival :
- cocktail potager aux petits oignons à la médiathèque le vendredi soir
(cappucino de betterave, cocktail avocat-orange etc.)
- goûter potager à la Louvière : cake framboise-menthe, cake aux carottes...
-apéro bio au Yogoro le dimanche matin.
Les éditions Contre-allées
publient un recueil inédit de chaque poète invité
(consultez les pages du menu en haut et à droite de l'écran) :
Vous pouvez commander directement les recueils aux éditions Contre-allées :
prix de souscription très avantageux (cf bulletin ci-dessous).
Ils seront bientôt en vente à la librairie Le Talon d'Achille à Montluçon
et sur tous les lieux du festival.







Contre-allées

Revue & éditions

propose quatre nouveaux titres publiés dans le cadre du

5e festival de poésie contemporaine pOètes au pOtager

 

On dirait que ça serait la mer de Roger Lahu

24 pages

Couverture quadri

Format : 10,5 x 14,85 cm

Tirage limité à 150 exemplaires

 

Pas sûr d'Antoine Emaz

20 pages

Couverture quadri

Format : 10,5 x 14,85 cm

Tirage limité à 100 exemplaires


Une caresse pieds nus de Matthieu Gosztola

20 pages

Couverture quadri

Format : 10,5 x 14,85 cm

Tirage limité à 100 exemplaires

Les mots nous taisent de Jasmine Viguier

24 pages

Couverture quadri

Format : 10,5 x 14,85 cm

Tirage limité à 100 exemplaires


 

Bulletin de souscription ci-dessous à imprimer
Les commandes sont à adresser au siège des éditions :

Contre-allées

16 rue Mizault

03100 Montluçon 
Règlement par chèque à l’ordre de « Contre-allées poétiques ».

 Préciser le ou les recueils commandés.  

ð On dirait que ça serait la mer, de Roger Lahu :     exemplaire(s) x  =                €

ð Pas sûr, de Antoine Emaz :                                         exemplaire(s) x  = ……… €

ð Une caresse pieds nus, de Matthieu Gosztola      exemplaire(s) x  = ……… €

ð Les mots nous taisent, de Jasmine Viguier :         exemplaire(s) x  = ……… €

ð les quatre recueils  : 12 €

ð ………. séries de 4 recueils :      .........  x 12 € = ………………€

  Total de la commande : …………… €


Rendons à César ce qui appartient à César : De même que les couvertures des livrets 2008 étaient éhontément copiées sur une chemise de nuit glorieusement chinée chez Emmaüs, de même celles de 2009 sont honteusement plagiées sur feu le papier peint délicieusement vintage de la chambre de ma petite 2e (car, vous serez heureux de l'apprendre, Marthe, la divine enfant, est née le 19 avril dernier).






Suite de la série "larcin magique". Je n'ai pas attendu d'être intrônisée mère de famille en double exemplaire pour explorer  la caverne d'Ali Baba d'Emmaüs rayon mouflets : depuis belle lurette ce jeu attendait dans mes tiroirs son tour de photoshop pour jouer les têtes d'affiche. Où l'on apprend que l'âne piaffait de poser en poète (ou l'inverse) et que la vache rumine tristement son improbable abandon au pays du bocage roi. A méditer : seul le perroquet parle. 







Série pillage avoué à moitié pardonné : la chemise de nuit, elle aussi nécessairement vintage, qui habilla les couvertures des livrets et l'affiche de la collection printemps-été 2008.
N'êtes-vous pas jaloux des tissus artistiquement pliés qui rivalisent de charme dans l'espoir de se transformer d'un coup d'aiguille en jupettes pour mes deux princesses ?










La nouvelle série de marque-page consacrée aux auteurs invités et imprimée par la médiathèque municipale Boris Vian est arrivée :
venez pignocher quelques poèmes à la médiathèque et chez les libraires de Montluçon.
En espérant que ces bribes vous donneront envie d'en lire davantage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Fournil - dans les éditions Contre-allées
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

04 70 28 10 29
Association pOètes au pOtager
2 rue de Marignon
03 100 Montluçon

dominique.fournil@laposte.net

pOètes au pOtager

festival de poésie contemporaine

à Montluçon

le dernier week-end de juin

Les poètes invités lisent leurs textes en public

(et à ciel ouvert si le temps le permet).

Archives